Chez l'enfant        
La précocité se découvre fréquemment dans les familles lors des premiers contacts avec l'école. 

Bien que chaque enfant soit différent, nous retrouvons des comportements souvent décrits.

Un enfant agité comprenant et terminant vite les exercices, sachant pour certains lire en petite section, donne des signaux forts aux instituteurs. 

L'enfant peut se montrer curieux, aux incessantes questions et aux répliques précises. Un véritable discours d'adulte dans un corps d'enfant.

Ou bien rêveur et discret, le nez en l'air, la tête dans son imaginaire et malgré tout attentif au déroulement de la journée. 

En primaire, la cour de l'école est le témoin de sa solitude ou la scène de son "one man show".

Ses pôles d'intérêt sont éloignés de ceux de ses camarades. L'ennui s'installe progressivement.

Une différence notoire apparait et en cas de non adaptation, les premiers signes d'un mal-être.

Mis à l'écart, ne supportant pas les voix aigües ou le niveau sonore élevé de la cantine, l'école peut devenir une épreuve quotidienne.

D'autres, ultra perfectionnistes, se mettent une grande pression sur les résultats.

Les troubles du sommeil s'accentuent, eczéma, asthme,  maux de ventre, énurésie, tics ou TOC apparaissent...  

L'hypersensibilité mise à l'épreuve chaque jour provoque de nombreuses colères en classes ou en rentrant à la maison ; épuisé de s'être contenu toute la journée.  

Lors des consultations, les parents recherchent une aide pour diminuer l'intensité et la fréquence des colères de leur enfant.

La tolérance à la frustration quasi nulle est source d'explosions régulières. Les tensions familiales sont au coeur du quotidien. 

Les médecins généralistes et les spécialistes orientent vers la sophrologie en proposant une approche psychocorporelle afin que les enfants puissent apprendre à se poser, écouter leurs sensations, repérer leurs émotions et diminuer leur tensions. 

Son premier rendez-vous en votre présence 

A partir de 7 ans, la pratique de la sophrologie s'appuie sur des exercices ludiques et sera adaptée à l'univers de votre enfant.

Tout en prenant compte de la précocité ; dont  l'hypersensiblité et le besoin de compréhension ; l'enfant apprend à repérer ses perceptions corporelles en lien avec les émotions.

Il découvre des moyens simples pour accéder à ses ressources, s'apaiser et se renforcer progressivement face à ses peurs, sa fatigue, son anxiété. 

L'intérêt de découvrir jeune la sophrologie

Acquérir les bases de la sophrologie dès sept ans prépare à la période de l'adolescence.

Cette première approche est une base sur la connaissance de soi et les manifestations émotionnelles. Elle sera enrichie dans les années collège ou lycée, par des réponses apportées au stress des premiers examens ou du mal-être ressenti dans cette période de transition. 

Découvrir la précocité de son enfant précoce est une porte ouverte sur une nouvelle grille de lecture de sa propre famille. Cela est parfois déstabilisant mais toujours enrichissant. 

Des associations nationales pour répondre à vos questions

AFEP Association Française des Enfants Précoces

www.afep-asso.fr

 

ANPEIP

Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces

www.anpeip.org

Quelques mots clés
  • hyperactivité

  • hypersensibilité

  • hyperémotivité

  • somatisation

  • famille

  • ennui

  • créativité

  • humour

  • décalage

  • hyperesthésie

  • empathie

  • fulgurance

  • lucidité

  • affectivité

  • dyssynchronies

  • résilience

  • justice

  • complexité

Christelle Robert

Sophrologue caycédienne

Formations

4, rue de Mascara

44100 NANTES

  • Facebook Social Icône

Copyright © 2017sophrologie-hautpotentiel.com